47 rue Spontini ~ 75116 Paris
01 53 81 44 45

Peeling chimique

Améliorer votre peau avec le peeling chimique
Peeling du visage : avant et après

Peeling du visage : avant et après

9 9

Le peeling : définition

Déjà 3500 ans avant notre ère, un écrit sur papyrus vantait les bienfaits de pâtes abrasives : les Egyptiens utilisaient une solution de lait et de miel avec des particules d’albâtre. C’est dire que de tout temps, l’homme et la femme ont voulu gommer certaines imperfections cutanées superficielles (rides, cicatrices, kératoses, taches pigmentaires) en lissant la surface de leur peau et essayer ainsi de l’améliorer, voire de conserver sa fraîcheur et la rajeunir.

Définition des peelings

Les peelings font appel à des substances végétales ou chimiques qui selon la puissance de leur produit actif, selon leur concentration ou selon leur durée d’application vont détruire la couche superficielle de la peau, c’est-à-dire tout ou partie de l’épiderme et pouvant aller jusqu’au derme superficiel, selon le but recherché.

Les différents peelings :

  • Peelings aux acides de fruits (glycolique, lactique, mandélique…)
  • Peelings aux acides dits faibles (lactique, salicylique) dont l’action s’arrête au niveau de la couche granuleuse avec un effet intéressant mais modéré d’exfoliation.
  • Peelings à la résorcine, comme la pâte de Unna, dont le principe actif est la résorcine à 50%.
  • Peelings au phénol (hydroxybenzène) et à l’huile de croton dont la concentration permet de faire un peeling léger, moyen ou profond, selon la zone à traiter, l’importance du défaut à corriger, la qualité de la peau et le but recherché. La toxicité du phénol, notamment cardiaque, hépatique et rénale, bien connu par votre praticien, nécessite un protocole d’application bien codifié.
  • Peeling à l’acide trichloroacétique (TCA) dont la concentration permet, là aussi, de faire un peeling léger, moyen ou profond.

Quels sont les objectifs des peelings ?

  • Les peelings aux acides de fruits améliorent l’éclat de la
  • Les peelings légers et superficiels font peler la peau, réalisent une exfoliation, ont une action sur le teint et produisent un effet rafraîchissant. Ils n’intéressent qu’une partie de l’épiderme :
    • Gommage lorsqu’ils n’intéressent que la couche cornée superficielle de l’épiderme
    • Exfoliation lorsqu’ils intéressent la couche granuleuse de l’épiderme
  • Les peelings moyens ou profonds par contre, réalisent une véritable abrasion qui peut détruire l’épiderme et la partie superficielle du derme, le derme papillaire : c’est une brûlure chimique contrôlée. Ce contrôle se fait, par votre chirurgien, grâce au choix du type de peeling, de sa concentration ou de sa durée d’application. Il est fonction de l’importance du défaut à corriger, de la zone à traiter, de la qualité de la peau et du but recherché.

Ensuite cette couche épidermique ou dermo-épidermique détruite se restaurera grâce aux phénomènes naturels de cicatrisation à partir des éléments de la membrane basale dermo-épidermique et des annexes pilo-sébacées : cela implique donc un temps de cicatrisation où la peau reste fragile et nécessite des soins attentifs.

C’est cette restauration de la surface cutanée qui créera un aspect plus lisse, en gommant plus ou moins, les imperfections que l’on désire traiter.

Par ailleurs, la cicatrisation dermo-épidermique se fera avec une certaine rétraction cutanée donnant un véritable effet « tenseur » cutané, variable et plus ou moins important selon les cas.

La consultation a pour but d’évaluer la demande, de préciser l’indication, d’informer le patient de ce qui peut être traité et de ce qui ne le sera pas et d’expliquer tous les faits relatifs à ce type d’intervention. Les souhaits doivent être réalistes et conformes aux possibilités des traitements. Le but de ces peelings est d’apporter une amélioration plus ou moins grande pour que le résultat obtenu apporte satisfaction.

Il n’est nul besoin d’anesthésie pour les peelings légers et superficiels qui ne généreront qu’une simple exfoliation en faisant simplement peler la peau.

Les crèmes anesthésiantes peuvent amener un certain confort. Des progrès sont attendus concernant ce type de crèmes anesthésiantes. La prise d’un calmant ou d’un relaxant est parfois utile.

Une anesthésie locale ou une neuroleptanalgésie ne se conçoit que pour des peelings moyens ou profonds étendus.

Après nettoyage et désinfection de la peau et installation des champs stériles, le produit est appliqué selon un protocole (concentration, durée d’application) propre à chaque type de peeling et selon l’importance du défaut à corriger, la zone à traiter, la qualité de la peau et le but recherché.

La préparation de la peau en préopératoire est importante en vue d’optimiser le résultat. Nettoyage cutané, crèmes aux acides de fruits ou à la vitamine A acide, couverture antibiotique, sont parfois prescrits par votre chirurgien pendant les 2 ou 3 semaines précédant l’acte pour préparer votre peau afin qu’elle arrive au moment de l’acte dans les meilleures conditions locales possibles.

Bien sûr, les suites dépendent du type de peeling et de sa profondeur, tels que nous l’avons vu précédemment.

Les peelings légers et superficiels ne réalisant qu’une simple exfoliation, les suites sont simples marquées par une rougeur et une fragilité épidermique. Les conseils de protection, notamment solaire, et d’hygiène sont primordiaux. L’application de crèmes protectrices adaptées conduit les suites.

Les peelings moyens ou profonds, en revanche, réalisent une brûlure chimique contrôlée qui détruit l’épiderme et la partie superficielle du derme. Immédiatement après le traitement, le derme est mis à nu, ce qui entraîne rougeur, oedème et suitement.

Des soins locaux, attentifs et très précautionneux, à base de corps gras ou de pansements seront réalisés jusqu’à cicatrisation complète, obtenue en 10 à 15 jours. Bien dirigés par votre chirurgien, ces soins locaux éviteront l’apparition de croûtes, qui même si elles ne sont pas souhaitables peuvent éventuellement se former et ne devront pas être arrachées pour respecter la cicatrisation sous-jacente en cours et ne pas risquer une éventuelle cicatrice résiduelle.

Ensuite, après le 10ème jour, des soins à base de crèmes émollientes pour peau sensible, un maquillage adapté et une protection solaire sont préconisés pour camoufler l’aspect rouge ou rosé de la peau traitée pendant 2 à 6 mois.

C’est cette restauration de la surface cutanée qui se fera avec un aspect plus lisse, en gommant plus ou moins les imperfections que l’on désire traiter.

La peau peut être inconfortable, sèche, fragile, irritable, intolérante aux produits de beauté habituels pendant plusieurs semaines.

Un traitement général (antalgique, anti-inflammatoire, antibiotique, anti-herpétique, anti-prurigineux) peut être prescrit parallèlement.

Quelles sont les indications des peelings ?

Les peelings aux acides de fruits ont un effet rafraîchissant et améliorent le teint. Ils doivent être répétés, mais ils sont bien entendu trop légers pour avoir une action décisive sur les composantes du vieillissement cutané.

Les peelings légers et superficiels font peler la peau. Ils réali-sent une exfoliation, qui a une action sur le teint en produisant un effet rafraîchissant et régulateur. C’est un gommage qui gomme plus ou moins certaines imperfections superficielles de l’épiderme. Ils peuvent être appliqués sans restriction de zone.

Ils ont une action modérée sur les composantes du vieillisse-ment cutané telles que les fines ridules.

Les peelings moyens ou profonds en revanche, traitent essentiellement la peau d’une zone du visage ou du visage entier marquée par :

  • Des signes du vieillissement notamment solaire (taches, élastose, rides superficielles ou moyennes). C’est un trai-tement de la surface cutanée qui peut, bien entendu, être associé aux techniques de traitement du relâchement cutané lié au vieillissement telles que lifting, blépharoplastie. Ils peuvent, aussi, être associés à d’autres techniques telles que les injections de produits de comblement ou de toxine botulique.
  • Des cicatrices déprimées telles que les cicatrices d’acné peuvent aussi bénéficier de ces peelings qui permettent de lisser la peau et d’améliorer les irrégularités de surface.

Quelles sont les complications des peelings ?

  • Avec les peelings aux acides de fruits et les peelings légers et superficiels, les complications sont exception-nelles : ils donnent rarement des troubles pigmentaires, au contraire, ils ont un effet plutôt régulateur et rafraî-chissant sur le teint. 
  • En revanche les peelings moyens et surtout profonds, exposent à un certain nombre de complications :

 En effet, bien que réalisés pour des motivations essentielle-ment esthétiques, les peelings n’en constituent pas moins une agression cutanée, épidermique et dermique, ce qui implique les risques inhérents à tout acte médico-chirurgical.

Cet acte reste notamment soumis aux aléas liés aux tissus vi-vants dont les réactions ne sont jamais entièrement prévisibles.

En choisissant un praticien qualifié et compétent, formé à ce type de traitement, vous limitez au maximum ces risques sans toutefois les supprimer complètement.

Heureusement, les vraies complications sont rares à la suite d’un peeling réalisé dans les règles. En pratique, l’immense majorité des traitements se passe sans aucun problème et les patient(e)s sont pleinement satisfait(e)s de leur résultat. Pour autant, et malgré la rareté, vous devez quand même connaître les complications possibles :

  • Infection microbienne,
  • Poussée d’acné,
  • Grains de milium (petits kystes blancs), 
  • Hyperpigmentation (surtout sur les peaux foncées), précoce et presque toujours transitoire, elle est souvent le fait d’une exposition prématurée au soleil.
  • Hypopigmentation, souvent définitive, apparaît plus rare-ment et plus tardivement,
  • Rougeurs persistantes,
  • Troubles de la cicatrisation et cicatrices hypertrophiques sont possibles mais rares. Ils témoignent d’une destruction trop profonde, d’un grattage, d’un non-respect de la fragile réépidermisation du début de la cicatrisation, d’une infection mal ou tardivement traitée.
  • Allergie : les produits utilisés pour la désinfection de la peau ou pour les soins peuvent aussi provoquer une allergie ; il est donc important de considérer toutes les allergies que le patient a eues au cours de sa vie.
  • Douleur durant les premiers jours, sensation diffuse de chaleur ou de brûlure au niveau de la zone traitée. Une prescription d’antalgiques sera faite par le médecin.
  • Insuffisance de résultat, surtout du fait de l’importance du défaut à corriger : dans ces cas, votre chirurgien vous avertira de l’intérêt d’un nouveau traitement après un délai d’un an minimum

La diversité des peelings apporte une grande panoplie qui s’enrichit continuellement de par les progrès. Même légers, ils doivent être bien conduits car même un acte apparemment simple, comporte toujours une petite part d’aléas. Le recours à un praticien qualifié vous assure que celui-ci a la formation et les compétences requises pour savoir éviter tous aléas, où les traiter efficacement le cas échéant.

9 9

Gommer les imperfections de la peau avec le peeling chimique

Le peeling chimique peut être associé à d’autres techniques de médecine esthétique telles que les injections d’acide hyaluronique, les injections de toxine botulique ou botox , la mésothérapie…etc

Pour améliorer la texture de la peau, il existe des gels, des crèmes, des lotions à base de RETIN-A et des produits contenant de l’acide glycolique à utiliser suivant un plan prescrit par votre chirurgien esthétique.
Les peelings chimiques d’intensité variable peuvent être appliqués en centre médical. Une solution chimique est appliquée sur la totalité du visage ou sur des zones spécifiques tel le pourtour de la bouche, pour faire desquamer les couches superficielles de la peau.

Les peelings légers sont très appréciés. Pour des patients soigneusement sélectionnés, plusieurs peelings légers donnent souvent des résultats semblables à un peeling plus profond avec moins de risques et des cicatrisations plus rapides.

Embellissement du pourtour de la bouche grâce à la médecine esthétique : peeling du visage.

Traitement des cicatrices sévères d’acné

Un peeling chimique plus profond ou une dermabrasion (qui s’effectue avec un moteur rotatif) peut être souhaitable en présence d’importants dommages causés par le soleil ou de rides plus profondes.
La dermabrasion, qui est une technique de chirurgie plastique et esthétique peut être utilisée pour améliorer les cicatrices sévères d’acné. Quelques jours après un peeling profond chimique ou une dermabrasion une nouvelle peau se forme, brillante, rosée donnant un aspect d’intense coup de soleil. Cette couleur qui va s’améliorer durant plusieurs mois peut être camouflée par un maquillage.

Suites et résultats du peeling

Après un gonflement post opératoire variable suivant la profondeur du peeling chimique, de quelques jours à quelques semaines, votre peau restera sensible.
Votre chirurgien plasticien vous recommandera instamment d’éviter une exposition au soleil pendant les premières semaines et vous demander d’utiliser une crème écran total pour sortir.
Vous pouvez utiliser des cosmétiques et reprendre une activité normale après quelques semaines.
Après un peeling chimique profond ou une dermabrasion, votre peau aura un aspect plus ferme.

Durée de l’intervention : Moins d’une heure 

Commentaires (16)

Bonjour, J’aimerais faire un peeling mais j’ai entendu dire que le visage est très rouge après : est ce que c’est vrai?

Bonjour Madame, les suites dès peelings que nous avons sélectionné sont assez simples. Le visage peut être rouge pendant une heure après les soins. Dès le lendemain, vous pouvez reprendre toutes vos activités sociales et professionnelles. Bien cdlt

combien coûte la séance de peeling svp ?

Bonjour le tarif du peeling est 300 euros. Bien cdlt

Est ce que les peelings améliorent les rides et l’éclat du visage ?

Bonjour, les peelings améliorent la qualité de la peau en général. Ils permettent d’estomper les tâches et d’assainir votre peau. Bien cdlt

C est dangereux le peeling ?

Bonjour, le peeling permet d’améliorer la qualité de votre peau et de diminuer les imperfections. Il peut y’avoir une rougeur qui persiste quelques heures après le soin. Nous utilisons une gamme médicale de peelings permettant une excellente tolérance. Bien cdlt

bonjour j’ai de vilaines traces d’acné au visage depuis mon adolescence. est ce que le peeling permettrait de les traiter ?

Merci

Bonjour Madame, le peeling permet en effet d’améliorer les traces d’acné. Il existe différents peelings plus ou moins forts. Nous vous conseillerons après examen médical. Bien cdlt

Bonjour, y a t il un âge limite pour pratiquer le peeling? Je ne suis plus toute jeune. Mes enfants me le déconseillent mais j’ai vu chez des amies de très beaux résultats. L’âge est-il une contre indication?J’ai plus de 80 ans…mais je me préoccupe encore de mon apparence. Merci d’avance pour votre réponse.

Bonjour madame, il n’y a pas de limite d’âge pour le peeling, ni pour les autres soins de médecine esthétique. Bien à vous

BONJOUR,
est il possible de faire un peeling sur des parties du corps? les fesses par exemple? peut on espérer un résultat repulpant pour les fesses tombantes et vergeturées?
en vous remerciant par avance. cordialement

Bonjour le peeling permet d’améliorer l aspect de la peau. Il
Est possible de faire un peeling sur le corps également. Le peeling ne corrige pas les vergetures. Pour les vergetures il existe d’autres traitement : mésothérapie et laser. Bien cdlt

Bonjour, ma fille de 17 ans a une poussée d’acné sur le visage. Est-ce que le peeling est une solution? Merci d’avance

Bonjour, les peeling permettent plutôt d’améliorer l’état de la peau une fois que la poussée d’acné est passée. Bien à vous

Posez votre question au chirurgien

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.