Le macrolane : pourquoi ce produit n’existe plus…

Augmentation des fesses et des seins sans chirurgie

Macrolane était un acide hyaluronique utilisé pour regalber la poitrine et les fesses . L’effet du traitement durait de 9 à 18 mois avec une moyenne à 12 mois.

Ce produit n’existe plus mais a été remplacé par le Hyacorp

Effets secondaires et complications possibles du Macrolane

Comme pour tous les acides hyaluroniques, des effets secondaires peuvent survenir après le traitement.

 Les effets indésirables les plus courants incluent: rougeur, gonflement, démangeaisons et / ou hématome. La majorité de ces effets secondaires disparaîtront spontanément dans les deux semaines.

Les autres complications incluent: infection du site d’injection, formation possible d’abcès, fistule avec fuite du produit, migration vers un autre emplacement, inégalités ou bosses visibles et palpables,  avec déformation et absorption prématurée (dans les six mois suivant l’application).

Bien que rien n’indique que le Macrolane ait provoqué des lésions du sein, il n’était pas recommandé pour les femmes présentant des antécédents de cancer du sein personnels ou familiaux car le Macrolane complique la surveillance des lésions du sein lors des mammographies et échographies (modification de l’anatomie des seins).

Augmentation des seins et des fesses avec Macrolane

L’augmentation des seins et des fesses grâce au Macrolane était techniquement simple et était réalisée sous anesthésie locale cependant le prix très élevé du traitement décourageait la plupart des patientes. En effet, le tarif du traitement par Macrolane était équivalent à un lipofilling des fesses dont le résultat est définitif.

Les experts en mammographie ont ensuite vivement exprimé leurs objections à l’utilisation de Macrolane pour l’augmentation des seins. Outre les ombres créées par le produit, le tissu des seins subit des modifications importantes qui empêchent une évaluation et une surveillance adéquate .

Pour ces raisons, l’utilisation de Macrolane est officiellement interdite pour l’augmentation du sein en France et en Grande-Bretagne depuis 2012. Dans d’autres pays, les chirurgiens plasticiens sont également de plus en plus réticents à utiliser le produit.

Votre question au chirurgien

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.