Reconstruction du sein par prothèses mammaires

Reconstruction mammaire après un cancer du sein.

Reconstruction du sein par prothèses mammaires

Reconstruction du sein par prothèses mammaires seules

La prothèse peut être mise d’emblée dans certains cas extrêmement favorables (pas de radiothérapie, très bonne qualité cutanée, pannicule adipeux important, patiente non fumeuse). L’intervention nécessite une nuit d’hospitalisation. La convalescence dure une quinzaine de jours et le travail peut être repris au terme de cette période.

Tarif : montant des honoraires de chirurgie : à partir de 1500€

Dans la majorité des cas il faut toutefois prévoir des étapes préparatoires afin de permettre à votre peau de mieux accepter la prothèse. On pourra proposer en fonction des données de l’examen clinique une ou deux étapes préparatoires : le lipofilling pré-implantatoire et/ou la pose d’une prothèse d’expansion transitoire.

– Le lipofilling pré-implantatoire consiste à « tapisser » la zone thoracique où sera implantée la prothèse avec de la graisse, afin d’augmenter la future épaisseur du tissu cutané au-dessus de l’implant. Ce geste permet de rendre le futur implant plus discret car il sera mieux caché par un tissu cutané épais. Il permet également d’améliorer la qualité de la peau et de diminuer le risque de complication lié à l’implant (désunion de la cicatrice), notamment chez les patientes fumeuses, très minces, ou ayant eu de la radiothérapie. Il peut être réalisé en ambulatoire (pas de nuit à la clinique). La convalescence dure une quinzaine de jours et le travail peut être repris très rapidement.

Tarif : montant des honoraires de chirurgie : à partir de 1800€

– La pose d’une prothèse d’expansion transitoire (ou prothèse temporaire gonflable) consiste à poser avant l’implant définitif en silicone une prothèse temporaire gonflable, posée initialement vide puis remplie régulière par injection de sérum physiologique en consultation, puis remplacée une fois qu’elle est totalement gonflée par une prothèse définitive en silicone. L’avantage de cette technique est de préparer la peau petit à petit à recevoir l’implant, en la distendant progressivement grâce aux gonflages. De cette façon la peau gagne progressivement en élasticité et peut accepter plus facilement la prothèse. Cette technique est particulièrement utile chez les patientes fumeuses, très minces, ou ayant eu de la radiothérapie. L’intervention nécessite une nuit d’hospitalisation. La convalescence dure une quinzaine de jours et le travail peut être repris au terme de cette période.

Tarif : montant des honoraires de chirurgie : à partir de 1500€

 

 

 

Reconstruction avec une prothèse associée à un lambeau de grand dorsal

Dans certains cas (peau trop abîmée par les rayons ou désir d’un volume important), il n’est pas possible de poser la prothèse seule, même avec les étapes préparatoire de lipofilling et d’expansion cutanée. On peut alors proposer une prothèse associée à un lambeau de grand dorsal. Cette solution présente l’avantage de pouvoir être réalisée en une seule étape, et de permettre d’implanter des prothèses de volume important. Il s’agit également d’une technique extrêmement fiable qui limite de risque de complications. On peut également l’utiliser secondairement dans un cas où une autre technique aurait échoué. Contrairement aux idées reçues, elle n’a pas d’impact sur la mobilité des bras ou du dos et après une rééducation de qualité il n’y a aucune séquelle de fonction. La cicatrice du grand dorsal est horizontale et cachée dans le soutien-gorge. L’intervention nécessite une à deux nuits d’hospitalisation et une convalescence de trois semaines.

Tarif : montant des honoraires de chirurgie : à partir de 4000€

 

Reconstruction mammaires par prothèses

Posez votre question

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.