Abdominoplastie ou lifting de l’abdomen

L'abdominoplastie ou plastie abdominale pour corriger excès de peau et de graisse.

Avant / Après de l’abodominoplastie

Lifting de l'abdomen - avant/après
Lifting de l'abdomen homme
Lifting de l'abdomen homme

Plastie abdominale ou abdominoplastie. Photos avant et après. Vue de face. Vous pouvez noter la disparition de l’excès de peau et de graisse au niveau du ventre. La cicatrice est située très bas de manière à être invisible lorsque vous portez des sous vêtements. Elle s’atténue au fil du temps.

Lifting de l'abdomen femmes
Lifting de l'abdomen femmes
Lifting de l'abdomen - avant/après
plastie abdominale ou abdominoplastie : avant et après
plastie abdominale ou abdominoplastie : avant et après
plastie abdominale ou abdominoplastie : avant et après

A qui s’adresse la plastie abdominale ?

La plastie abdominale s’adresse aux personnes qui sont complexées par leur ventre et qui présentent un excédent de peau et/ou un excès de graisse abdominale qui ne disparaissent pas malgré le sport et le régime.  Cette intervention peut être associée au traitement d’un éventuel diastasis, d’une hernie ombilicale ou d’une hernie de la ligne blanche. On peut enfin associer une lipoaspiration des hanches et un lifting du pubis. La plastie abdominale implique une cicatrice horizontale cachée dans le slip, ainsi qu’une cicatrice tout autour de l’ombilic.

Plusieurs types de situations peuvent conduite à nécessiter une plastie abdominale. La perte de poids importante, spontanée ou après chirurgie bariatrique, peut laisser une paroi abdominale très abîmée, avec des excédents de peau très importants, qui ne pourront pas se résorber malgré le sport. La plastie abdominale est dans ce cas indispensable pour enlever la peau excédentaire, et les éventuels surplus graisseux résiduels. La grossesse peut également conduire à un ventre très abîmé, vergeturé, et avec une paroi musculaire très abîmée (diastasis des grands droits, hernie ombilicale ou de la ligne blanche). En effet, quelle que soit la prise de poids au cours de la grossesse, il arrive souvent qu’on ne puisse pas retrouver un ventre totalement plat après une grossesse malgré le suivi diététique et le sport. Enfin la prise de poids peut également conduite à un excédent graisseux important et à un tablier abdominal.

Comment se déroule la consultation médicale pour une plastie abdominale ?

La consultation médicale vise principalement à déterminer quelle solution vous conviendra le mieux pour traiter l’abdomen. En effet, il existe de nombreuses interventions permettant de traiter l’abdomen (lipoaspiration, mini plastie abdominale, plastie abdominale), et il faudra bien prendre le temps d’examiner toutes ces possibilités qui se distinguent principalement par leur complexité, l’importance de la convalescence, la reprise du sport, la cicatrice et le coût.

La plastie abdominale est la plus complexe et la plus lourde de toutes ces interventions, mais elle seule permet de traiter un excédent cutané très important et de réparer un éventuel défaut de paroi (diastasis ou cure de hernie).

Les Dr Pessis et Abbou vous examineront, vous indiqueront les points à traiter sur votre ventre, et vous conseilleront sur la meilleure des solutions.

Quels gestes sont réalisés au cours de la plastie abdominale ?

Une abdominoplastie est un terme qui recouvre de multiples possibilités d’intervention. Il peut simplement s’agir de retirer le tablier abdominal, ou on peut effectuer une intervention beaucoup plus complète et avec un résultat beaucoup plus important et spectaculaire. Les Dr Pessis et Abbou partent du principe qu’à partir du moment où on réalise une abdominoplastie, il faut traiter l’ensemble du ventre sous tous ses aspects pour tirer le maximum de bénéfice et de résultat de l’intervention. Ils vous proposeront donc de façon quasi-systématique le plan de traitement suivant : lipoaspiration des hanches et de l’abdomen pour diminuer le pannicule graisseux, réfection de la paroi abdominale (cure de diastasis quasi-systématique pour affiner la taille et créer un effet « corset interne », cure d’éventuelles hernies), lifting du pubis, et enfin résection de tout l’excédent cutané. Ils vous proposeront également systématique la technique de la haute tension abdominale, décrite par les Dr Le Louarn et Dr Pascal , qui, grâce à de nombreux points de capitons entre la peau et la paroi abdominale, permet de répartir toutes les tension de traction sur l’ensemble de la paroi abdominale et non plus sur la simple cicatrice, et permet ainsi d’améliorer grandement la qualité de la cicatrice. Enfin ils vous proposeront très souvent le laser Urgotouch à la fin de l’intervention, qui permet également d’améliorer la cicatrice.

Comment se déroule la plastie abdominale ?

L’intervention se déroule au bloc opératoire sous anesthésie générale. Elle nécessite une nuit d’hospitalisation. Elle dure de 1h30 à 3h en fonction de la complexité des gestes à effectuer.

Quelles sont les suites opératoires ?

Les suites opératoires comprennent des ecchymoses pendant une quinzaine de jours, et un œdème pendant un mois, qui par la suite se résorbe petit à petit. Il faut porter une gaine de contention pendant 6 semaines, et des bas de contention pendant 15 jours. Le sport est interdit pendant un mois. Le résultat final de la plastie abdominale est déjà bien visible au bout de 6 mois, mais il ne devient définitif qu’au bout d’un an après l’intervention.

Abdominoplastie : explications

La peau sus-jacente, saine, située en règle générale au-dessus de l’ombilic, sera redrapée vers le bas, de manière à reconstituer une paroi abdominale avec une peau de bonne qualité.

L’ombilic est conservé et replacé en position normale, grâce à une incision faite dans la peau abaissée.

Une telle chirurgie laisse toujours une cicatrice plus ou moins longue et plus ou moins cachée, selon l’importance et la localisation de la peau lésée dont il a fallu réaliser l’ablation.

Abdominoplastie - Explication

 

Les cicatrices sont situées au dessus du pubis et autour de l’ombilic. Elles sont permanentes, mais s’aplatissent et deviennent plus discrètes avec le temps.

Le procédé est parfois associé à une liposuccion ou lipoaspiration, qui diminue les excès de graisse qui n’auraient pas été améliorés habituellement par une abdominoplastie isolée. Dans certains cas, quand l’élasticité cutanée et le relâchement musculaire sont localisés dans la partie basse de l’abdomen, une abdominoplastie modifiée (mini-lift abdominal) limite les quantités de peau enlevées et permet une réparation de la partie située au dessous de l’ombilic. Elle laisse habituellement une cicatrice plus courte et ne nécessite pas une incision autour de l’ombilic.

Cette chirurgie permet d’obtenir un ventre plus ferme, plus plat et parfois une taille plus fine. Il vous faudra éviter tout effort pendant quelques semaines pour assurer une cicatrisation correcte, et on vous recommandera de porter une ceinture abdominale pendant deux ou trois mois.

Prix du lifting de l’abdomen ou abdominoplastie

Interventions
Prix
Lifting de l’abdomen ou abdominoplastie A partir de 5000 €

Améliorer ses cicatrices grâce au laser Urgotouch

Le laser Urgotouch est un laser utilisé au bloc opératoire à la fin de l’intervention pour améliorer la qualité des cicatrices. Le laser Urgotouch permet donc de mettre toutes les chances de son côté pour optimiser l’aspect de la cicatrice

Il s’agit d’une technologie très récente qui a bénéficié de plusieurs années de recherche et de développement. L’innovation consiste à stimuler le processus cicatriciel dès la fin de l’intervention chirurgicale, juste après la suture, pour rendre la cicatrice la plus discrète possible. Le principe d’Urgotouch, comme celui de tous les lasers, est de diffuser de la chaleur de façon extrêmement ciblée. La chaleur diffusée agit sur le processus de cicatrisation à sa phase initiale, en diminuant le processus inflammatoire et en optimisant la fabrication du collagène précurseur de la cicatrice. En contrôlant l’inflammation, on évite ainsi que le corps ne sur-réagisse et ne fabrique « trop de cicatrice », et en optimisant la fabrication du collagène, on favorise la synthèse d’une cicatrice plus fine.

Le laser Urgotouch fait partie intégrante des trois facteurs sur lesquels le chirurgien peut agir pour rendre votre cicatrice la plus discrète possible

  1. La qualité du geste technique de la suture (fils très fins, tissus et peau traités avec la plus grande douceur)
  2. L’absence de tension sur la cicatrice (technique de lambeau et de capitonnage pour diminuer au maximum la tension sur la cicatrice)
  3. Utilisation du laser Urgotouch

Etant donné que le laser est fait à la fin de l’intervention, le patient est encore sous anesthésie, et il n’y a donc aucune douleur. Une seule séance est nécessaire.

Votre question au chirurgien

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.