5
(50)

La nymphoplastie : chirurgie esthétique intime de réduction des petites lèvres

La nymphoplastie (aussi appelée labiaplastie ou labioplastie) est une intervention de chirurgie esthétique et plastique de la vulve qui a pour objectif de réduire la taille des grandes ou petites lèvres du vagin, tombantes ou trop développées (hypertrophiques), par souci esthétique ou fonctionnel.

De nombreuses femmes naissent avec une hypertrophie des petites lèvres génitales qui peuvent être également irrégulières et asymétriques. D’autres femmes développent l’hypertrophie des petites lèvres après l’accouchement ou avec le vieillissement. 

C est l’intervention la plus fréquente en chirurgie plastique intime chez la femme. Elle a pour but la réduction et le lifting des petites lèvres et la correction d’une éventuelle asymétrie.

L’hypertrophie des petites lèvres peut causer les symptômes suivants :

  • Douleur ou irritation lors d’activités physiques telles que la marche ou le vélo
  • Difficulté et douleur lors des rapports sexuels
  • Gênes cosmétiques
  • Impossibilité de porter des vêtements serrés
  • Augmentation de l’incidence des infections
  • Confiance en soi réduite

Elle a lieu sous anesthésie locale ou anesthésie générale au bloc opératoire en clinique.

Le prix de la nymphoplastie dépend de la complexité de votre cas. Une prise en charge par la sécurité sociale est parfois possible.

Il est possible de traiter les grandes lèvres génitales dans le même temps par lipofilling des grandes lèvres ou injections d’acide hyaluronique Désirial plus afin d’harmoniser l’aspect général de la vulve.

Cette fiche d’information a été écrite en juillet 2020 par Docteur ABBOU et Docteur PESSIS qui sont médecins et chirurgiens esthétiques à Paris et sont spécialisés en chirurgie esthétique intime.

Quels sont les objectifs ?

Les objectifs :

  • obtenir une vulve harmonieuse. La taille des petites lèvres doit être en rapport avec celle des grandes lèvres et du volume de la vulve.
  • Traiter les frottements et les douleurs dus à l’hypertrophie des petites lèvres
  • Rajeunir la vulve

A qui s’adresse t’elle ?

La nymphoplastie s’adresse aux patientes qui :

  • N’aiment pas l’aspect esthétique de leur vulve
  • Ont des petites lèvres hypertrophiques ou trop développées
  • Ont des douleurs lors des rapports sexuels dues au frottement
  • Ont une irritation de la vulve due au frottement ( marche, activité physique )

Quels sont les dangers ?

Comme toute intervention chirurgicale, il existe des risques et des effets secondaires qui sont très rares :

  • Saignement
  • Infection
  • Modification transitoire de la sensibilité de la vulve
  • Retard de cicatrisation ou désunion cicatricielle

Quel est le mode opératoire ?

Avant la nymphoplastie

  • Consultation de chirurgie esthétique
  • Consultation d’anesthésie si anesthésie générale
  • Bilan pré opératoire
  • Arrêt du tabac

Déroulement

La nymphoplastie a lieu sous anesthésie locale, sous sédation, sous rachianesthésie ou sous anesthésie générale au bloc opératoire en clinique chirurgicale.

Notre technique chirurgicale consiste en une résection triangulaire (cunéiforme)  à l’intérieur de la lèvre pour retirer l’excès de muqueuse.

La cicatrice est ainsi parfaitement invisible, cachée dans les plis de la muqueuse. Les terminaisons nerveuses sont intactes, et la cicatrice ne se voit pas.

L’intervention n’aura aucune conséquence négative ultérieure sur les rapports sexuels ou sur les accouchements.

Le choix se fait en concertation entre vous et le chirurgien.

L’intervention dure 45 minutes environ et a lieu en en ambulatoire sans hospitalisation en général

Les suites

Votre chirurgien plasticien vous donnera des consignes claires lors de votre consultation pré-opératoire

Après l’intervention, un minime saignement dure 2 à 3 jours. La toilette intime est autorisée dès le lendemain avec les médicaments prescrits.

Un gonflement et des ecchymoses sont habituels. Les suites post opératoires sont en général peu douloureuses, ne nécessitant que des antalgiques simples et des anti inflammatoires.

Les fils de sutures se résorberont en principe en huit à douze jours, date à laquelle la cicatrisation est obtenue.

Les cicatrices sont quasiment invisibles une fois l’état stable obtenu.

On conseille d’attendre trois à quatre semaines pour la reprise progressive d’une activité sexuelle. Le sport pourra être repris après 6 semaines.

Photos Avant et après

nymphoplastie

Video d’une nymphoplastie

Quels sont les tarifs ?

A partir de 1500 €

Le tarif de la nymphoplastie dépend de la complexité chirurgicale de votre cas, du type d’anesthésie et du type d’hospitalisation

L intervention peut être prise en charge par la sécurité sociale en cas de gêne fonctionnelle importante.

Les questions les plus souvent posées par les patients

La nymphoplastie peut elle modifier le plaisir sexuel ?

Pour la grande majorité des femmes, le clitoris est la structure associée au plaisir sexuel. En tant que tel, vous ne devriez pas remarquer de perte de sensation après la chirurgie. Beaucoup de femmes trouvent l’activité sexuelle plus agréable parce que les petites lèvres ne sont plus irritées pendant les rapports sexuels.

Dans certains cas, une vaginoplastie peut être réalisée dans le même temps opératoire si le vagin est distendu.

Prendre un rendez-vous avec un médecin à Paris

Vous envisagez une nymphoplastie ? Prenez rendez vous afin d’en discuter avec un spécialiste de la chirurgie et médecine esthétique.
Les Docteurs Abbou et Pessis vous accueillent dans leurs cabinet situé à Paris et vous apporteront toutes les informations nécessaires lors d’un première consultation.

Avez vous aimé cet article ?

Cliquez sur les étoiles pour donner une note

Note moyenne 5 / 5. Nombre de votes : 50

Pas de votes pour le moment, soyez le premier à voter.

Vos questions au chirurgien esthétique (2)

Bonsoir,
Je vous contact au sujet de la nymphoplastie car je lis dans votre description que vous êtes spécialisés en chirurgie esthétique intime. J’ai déjà consulté 2 chirurgiens en vue de réaliser cette inter mais je recherche vraiment des spécialistes comme vous le dites. La video sur votre site m’a interpellée. Celle avec la vision 3D de l’inter technique longitudinale sauf que plus bas vous dites que vous pratiquez la cunéiforme (triangulaire) rien à voir. Du coup vous pratiquez quelle technique celle de votre video ou la cunéiforme très simpliste?
Cdlt

Bonjour madame,
la vidéo permet simplement d’illustrer le résultat de l’intervention. Nous pratiquons la résection cunéiforme qui permet de préserver l’anatomie de la vulve lors de la nymphoplastie. cdlt

Posez votre question

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Privacy Preferences
When you visit our website, it may store information through your browser from specific services, usually in form of cookies. Here you can change your privacy preferences. Please note that blocking some types of cookies may impact your experience on our website and the services we offer.