Gynecomastie

Réduire la poitrine chez l'homme avec la gynecomastie.

Qu’est ce que la gynécomastie ?

Une gynécomastie est une augmentation du volume de la glande mammaire chez l’homme  unilaterale ou bilaterale. Généralement elle est idiopathique, c’est à dire qu’il n’existe aucune cause à sa survenue. Cependant, dans certains cas elle peut être en rapport avec une production hormonale anormale, ou liée à la prise de certains médicaments. Un bilan est nécessaire afin d’éliminer une cause éventuelle. Les gynécomasties sont à différencier des adipomasties qui sont beaucoup plus fréquentes et correspondent à une accumulation locale de graisse.

Chez l’adolescent peut apparaître une gynécomastie transitoire, liée à un déséquilibre hormonal en faveur des œstrogènes, disparaissant en quelques mois.

Le but de la chirurgie correctrice est de rétablir au mieux l’anatomie normale avec pour principes de :

  • Tout d’abord réduire le volume mammaire par exérèse chirurgicale directe pour les formes glandulaires, ou par liposuccion pour les formes graisseuses. Dans les cas de formes mixtes, le chirurgien doit alors combiner les deux techniques,
  • Ensuite diminuer l’excédent cutané : généralement, la diminution du volume glandulaire va permettre la rétraction cutanée. Cette rétraction cutanée est favorisée par la lipoaspiration mais elle est d’autant plus nette qu’il s’agit d’un homme jeune et que la peau est de bonne qualité (peau ferme, élastique, sans vergeture).

Quel est le bilan à réaliser avant une gynécomastie ?

Une mammographie ou une échographie est demandée afin d’analyser la densité de la glande, ou d’éliminer un cancer du sein chez l’homme plus âgé, notamment en cas de forme unilatérale. Si une cause est retrouvée, elle devra faire l’objet d’un traitement spécifique. En effet, lorsqu’une étiologie est retrouvée, le traitement de celle-ci peut permettre une régression plus ou moins complète de la gynécomastie.

Un bilan hormonal spécifique est demandé grâce à une prise de sang qui permettra de doser certaines hormones spécifiques.

Lorsqu’aucune cause n’a été retrouvée et si le patient est gêné, une intervention chirurgicale peut être proposée, à condition que le patient soit en bonne forme physique et psychique. On appelle ce type d’intervention une « cure de gynécomastie ».

Quel est le traitement de la gynécomastie ?

Chaque chirurgien adopte une technique qui lui est propre et qu’il adapte à chaque cas pour obtenir les meilleurs résultats. Toutefois, on peut retenir des principes de base communs.

Dans l’intervention type, une incision est réalisée au bord inférieur de l’aréole. A partir de cette incision, le chirurgien peut enlever la glande mammaire et la graisse en trop. Souvent en plus de ce geste, le chirurgien peut pratiquer une lipoaspiration à la périphérie de l’excès glandulaire afin d’harmoniser l’ensemble et favoriser la rétraction cutanée.

En cas de gynécomastie à prédominance graisseuse, l’exérèse peut se faire parfois par lipoaspiration seule.

Lorsque la gynécomastie et l’excès de peau sont très importants, le chirurgien peut être amené à faire des cicatrices plus longues et donc plus visibles. La durée d’intervention est variable en fonction du chirurgien et de la technique utilisée, pouvant aller de quelques minutes en cas de lipoaspiration isolée à deux heures pour les formes complexes nécessitant une réduction majeure.

Dans certains cas, on peut demander une prise en charge auprès de la Sécurité Sociale.

Quelles sont les suites post opératoires après une gynécomastie ?

Les suites opératoires peuvent parfois être douloureuses les premiers jours.  Souvent, le pansement initial est compressif, puis, rapidement, un pansement plus léger est associé à un «boléro» ou un gilet de contention à porter jour et nuit pendant un certain temps. Cette contention aide à la rétraction cutanée et favorise une cicatrisation uniforme.

Quel résultat attendre après une gynécomastie ?

L’amélioration est souvent nette et immédiate. Cependant, un délai de deux à trois mois est nécessaire pour apprécier le résultat définitif. C’est le temps nécessaire pour que l’œdème post-opératoire disparaisse et que l’excédent cutané se rétracte.  La diminution du volume mammaire apporte un confort physique, notamment lors de l’habillement. Enfin le résultat est souvent très bénéfique sur le plan psychologique car une gynécomastie est souvent considérée comme une ombre à la virilité.

Le recours à un Chirurgien Plasticien qualifié vous assure que celui-ci a la formation et la compétence requises pour savoir éviter ces complications ou les traiter efficacement le cas échéant.

 

Prendre rendez vous

Pour un diagnostic personnalisé, veuillez prendre rendez-vous sur Doctolib avec le Dr Abbou ou le Dr Pessis

Photos Avant Apres traitement de la gynecomastie

gynecomastie
gynecomastie
gynecomastie

Prix du traitement de la gynécomastie

intervention chirurgicale
Prix
Traitement de la gynecomastieA partir de 3500 euros

Posez votre question

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.