Rhinoplastie secondaire ou rhinoplastie de revision

La rhinoplastie secondaire répare les résultats d'une première rhinoplastie.

Qu’est-ce que la rhinoplastie secondaire ?

La rhinoplastie secondaire permet de traiter les résultats indésirables suite à une première opération du nez : problèmes esthétiques et / ou respiratoires du nez.

L’impact émotionnel d’une rhinoplastie ratée est important. Plutôt que d’obtenir une amélioration nasale, le patient se retrouve avec un aspect facial décevant et inconnu.

En plus de la déformation esthétique, la déstabilisation chirurgicale des tissus nasaux entraîne souvent une détérioration de la fonction nasale, c’est à dire une altération de la respiration.

Réparation des dommages d’une rhinoplastie antérieure

Bien que la restauration d’un nez endommagé par une intervention chirurgicale puisse sembler d’une simplicité trompeuse, le défi médical est considérable .

La rhinoplastie secondaire est beaucoup plus complexe que la rhinoplastie initiale. Les composants osseux et cartilagineux minces et délicats de forme tridimensionnelle sont recréés pour renforcer ou remplacer les structures effondrées, tordues ou même absentes.

Alors que le contour extérieur doit être lisse et attrayant, les passages d’air doivent également rester suffisamment grands pour faciliter une circulation d’air.

L’ensemble de la structure squelettique doit posséder une résistance suffisante pour résister aux forces de distorsion à long terme généralement exercées par la guérison de la peau et des tissus mous.

Le chirurgien doit :

  • Tout d’abord minimiser l’oedème post opératoire pour réduire la formation de cicatrices indésirables
  • Puis optimiser le flux sanguin pour vasculariser les tissus traumatisés et améliorer la fonction immunitaire.

Pour ces raisons, la rhinoplastie secondaire ou de révision est largement considérée parmi les plus difficiles de toutes les interventions de chirurgie esthétique, plastique et reconstuctrice.

Quelle sont les différences entre rhinoplastie primaire et secondaire ?

La rhinoplastie primaire est l’une des chirurgies plastiques du visage les plus populaires pour remodeler le nez:

  • Tout d’abord elle améliore l’esthétique du visage 
  • Ensuite la rhinoplastie permet de traiter un septum dévié
  • Puis traite les problèmes respiratoires ou autres défauts structurels du nez
  • Finalement elle restaure la fonction nasale.

On réalise une rhinoplastie secondaire après une chirurgie du nez primaire qui ne donne pas les résultats souhaités. 

  • La rhinoplastie de révision est  plus longue qu’une procédure de rhinoplastie primaire.
  • Par ailleurs, elle est plus complexe que la rhinoplastie primaire car la dissection est plus difficile et il est nécessaire de réparer des structures qui ont été abimées.
  • La période de récupération post opératoire est plus longue en raison du gonflement post opératoire.

Donc une procédure de rhinoplastie de revision nécessite un chirurgien plasticien et reconstructeur du visage qui possède une connaissance approfondie de la structure nasale et des techniques chirurgicales avancées.

Utilisation de greffe de cartilage en rhinoplastie secondaire

La rhinoplastie de révision nécessite presque toujours l’utilisation de greffes de cartilage. Même les patients qui recherchent un nez plus petit et plus délicat peuvent ainsi nécessiter une greffe de cartilage.

Le corps humain n’a que trois sources de cartilage de forme, de taille et de consistance différentes, On peut prélever :

  • Tout d’abord le cartilage du septum nasal ( cloison nasale)
  • Puis la conque de l’oreille
  • Enfin le cartilage costal

Paramètres influençant le pronostic d’une rhinoplastie secondaire

  • La vascularisation du nez : elle est déterminante pour la vitalité des greffons cartilagineux.
  • L’élasticité de la peau : la peau du nez doit être suffisamment souple avant cette chirurgie secondaire.
  • Présence de fibrose résiduelle
  • Présence d’oedème résiduel
  • Une peau épaisse est un facteur de mauvais pronostic.

Patience et traitement conservateur en rhinoplastie de révision

La rhinoplastie de révision est une intervention complexe avec de nombreux risques et pièges potentiels. Presque tous les patients de rhinoplastie de révision sont améliorés lorsque des principes chirurgicaux solides sont correctement appliqués mais la perfection absolue est impossible. Les patients doivent également comprendre que la médecine moderne ne peut pas guérir toutes les maladies et qu’un nez abimé ne peut pas toujours être restauré en une seule opération.   

Les résultats les plus satisfaisants ont résulté de reconstructions par étapes dans lesquelles les tissus ont pu guérir complètemen. Bien que cette approche présente des inconvénients économiques et émotionnels évidents, les résultats obtenus seraient impossibles en utilisant une approche de chirurgie unique.

L’expérience clinique, les congrès et les échanges avec les confrères m’ont appris la valeur de la patience et du traitement conservateur dans la rhinoplastie de révision.

Je déconseille systématiquement la rhinoplastie secondaire aux patients qui recherchent des solutions rapides ou des résultats irréalistes.

Le chirurgien accompli cherchera à obtenir le meilleur résultat possible chez le patient.

Le désir d’obtenir un résultat spectaculaire doit être mis en balance avec les risques et les complications potentielles de la rhinoplastie de révision. Savoir quand reculer est le vrai signe d’un chirurgien expérimenté, et le serment d’Hippocrate de «ne pas nuire» n’a jamais été plus applicable.

Quels sont les intérêts de la rhinoplastie de révision ?

 Les avantages de la rhinoplastie de révision sont :

  • Aspect du visage rajeuni
  • Remodelage du nez, ce qui confère au visage une apparence plus jeune et plus équilibrée.
  • Respiration améliorée par chirurgie d’obstruction nasale  ou une septoplastie.
  • Symétrie faciale améliorée
  • Correction d’une pointe nasale ronde ou globuleuse, un nez tordu.
  • Confiance en soi accrue: La rhinoplastie de révision revitalise l’apparence et la forme du nez et ainsi renforce souvent la confiance en soi des patients.

Pourquoi la rhinoplastie secondaire est elle souvent plus complexe que la rhinoplastie ?

La rhinoplastie de révision est une procédure secondaire, effectuée pour corriger les résultats indésirables de la chirurgie nasale (primaire) d’origine. Les patients peuvent demander une rhinoplastie de révision lorsqu’ils sentent que leurs résultats avec la rhinoplastie primaire sont insuffisants, d’aspect non naturel, ou déséquilibrés avec le visage, ou en raison de problèmes respiratoires après la chirurgie initiale. Certains chirurgiens choisissent de ne pas effectuer de rhinoplastie de révision car les facteurs associés à la rhinoplastie primaire rendent leur exécution plus difficile. Ces facteurs peuvent inclure le tissu cicatriciel de la chirurgie initiale, la nécessité de renforcer la structure nasale avec des greffes de cartilage et composite et des variables inconnues. 

rhinoplastie secondaire
rhinoplastie secondaire
rhinoplastie secondaire
rhinoplastie secondaire
rhinoplastie secondaire

Quel est le prix de la rhinoplastie secondaire ?

Nous vous invitons à consulter notre page dédiée au tarif de la rhinoplastie secondaire afin d’en connaître le tarif, ainsi que ceux de toutes nos interventions de chirurgie dans notre cabinet à Paris. Pour un diagnostic personnalisé d’une rhinoplastie secondaire, vous pouvez prendre directement rendez-vous au cabinet.

Dr Abbou est spécialisé en rhinoplastie. Il a publié plusieurs articles scientifiques à ce sujet, ainsi il pourra vous prendre en charge pour votre projet de rhinoplastie.

Pour en savoir plus sur la chirurgie du nez ou rhinoplastie :

Vos questions au chirurgien esthétique (2)

Bonjour Dr

Je suis insatisfait du résultat de ma première rhinoplastie et je souhaite une reprise chirurgicale. Dois-je attendre une année entière avant de subir une nouvelle intervention chirurgicale?

Bonjour,

En général, il est préférable de ne pas réopérer au cours des premiers mois après l’échec d’une rhinoplastie car les tissus sont toujours inflammatoires et moins susceptibles de guérir favorablement. Cependant, la recommandation traditionnelle d’attendre un an avant de subir une rhinoplastie de révision est une généralisation qui s’applique principalement aux patients à peau épaisse. En supposant que le cadre nasal est solide, correctement aligné et bien proportionné, attendre 12 à 18 mois chez les patients à peau épaisse est souvent bénéfique car un résultat esthétique favorable est généralement évident une fois que le gonflement et l’inflammation disparaissent. D’un autre côté, de nombreuses déformations post-chirurgicales ne s’amélioreront pas avec le temps et peuvent même s’aggraver au cours de la première année après la chirurgie et rendre la correction encore plus difficile. Les déformations post-chirurgicales évidentes de l’ossature nasale, telles que torsion, pincement, effondrement ou rétraction, sont tous des problèmes qui ne seront probablement pas résolus complètement une fois que l’oedème et l’inflammation disparaîtront. Chez les patients sujets à une contracture progressive de la cicatrice, ces déformations s’aggravent souvent de façon constante au fil du temps, rendant le traitement définitif de plus en plus difficile, voire impossible. Par conséquent, des retards de traitement prolongés peuvent être préjudiciables à certains patients. Néanmoins, comme la réintervention sur un tissu enflammé aigu est beaucoup moins précise et beaucoup moins prévisible, il est conseillé à la plupart des patients de reporter la chirurgie de révision au moins jusqu’à ce que le gonflement aigu et l’inflammation soient résolus, ce qui varie considérablement d’un patient à l’autre. En résumé, chaque cas est différent, et bien que l’attente d’une guérison complète du nez soit généralement sage, le report d’une chirurgie de révision de 12 mois n’est pas toujours justifié. La décision de réopérer doit être prise conjointement entre le patient et le chirurgien après un examen attentif des facteurs de risque et des perspectives d’amélioration.

J’ai ré-opéré de nombreux patients appropriés au cours des 4 à 6 premiers mois suivant l’échec d’une rhinoplastie avec d’excellents résultats chirurgicaux. D’un autre côté, j’ai également découragé les autres d’une tentative hâtive et impulsive de révision rapide, pour finalement confirmer qu’une nouvelle intervention chirurgicale n’était pas nécessaire. Un chirurgien de rhinoplastie de révision bien informé et expérimenté peut généralement déterminer le moment approprié pour une rhinoplastie de révision réussie.

Posez votre question

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.