Que faire en cas de rhinoplastie ratée ?

Une rhinoplastie secondaire ou de révision est une intervention chirurgicale qui vise à corriger les résultats indésirables ou les complications qui surviennent après une rhinoplastie primaire ou initiale ratée. Dans la plupart des cas, son objectif est de corriger les déformations nasales d’une opération antérieure en reconstruisant le dos du nez (dorsum) ou la pointe nasale, ce qui implique généralement d’utiliser des greffes de cartilage de la cloison nasale ou de l’oreille. La chirurgie de révision est plus complexe que l’intervention initiale, notamment en raison de l’imprévisibilité de la cicatrisation secondaire. Lors d’une consultation de révision de rhinoplastie, votre chirurgien plasticien doit parler des risques et du type de résultats qu’il peut atteindre de manière réaliste.

Votre chirurgien esthetique est également susceptible de recommander de donner à votre nez suffisamment de temps pour guérir avant de bénéficier d’ une nouvelle procédure de révision. 

Après une première opération, un patient peut souhaiter apporter des améliorations esthétiques ou fonctionnelles pour améliorer le résultat et pour mieux respirer en cas de déviation de la cloison nasale.

La rhinoplastie secondaire ne peut être envisagée qu’une fois que la période post opératoire de la première intervention est terminée c’est à dire 12 à 18 mois après l’opération initiale.

Cette chirurgie nasale permet d’améliorer le résultat obtenu au niveau de la pointe du nez, du cartilage nasal et de l’os nasal.

C’est une opération de chirurgie esthétique du nez qui a lieu sous anesthésie générale au bloc opératoire.

Dans certains cas, elle peut être réalisée sans chirurgie par des injections d’acide hyaluronique pour des corrections mineures.

Table des matières

Rhinoplastie ratée : comment la réparer avec une opération secondaire ?

La rhinoplastie secondaire permet de traiter les résultats indésirables suite à une première opération du nez :

  • Problèmes esthétiques ( pointe tombante, bec de corbin, bosse du nez persistante, irrégularités du nez, pointe large)
  • Troubles respiratoires du nez : collapsus narinaire, cicatrisation pathologique

L’impact émotionnel d’une rhinoplastie ratée est important car le patient se retrouve avec un aspect facial décevant.

En plus de la déformation esthétique, les lésions des cartilages de la pointe entraînent souvent des troubles de la respiration.

Les photos avant et après

rhinoplastie secondaire
correction de l'axe nasal
correction d'une pointe nasale tombante
pointe trop ronde
nez trop creusé
asymetrie de la pointe nasale
deviation de l'axe nasal
nez dévié et trop creusé
Previous
Next

Pourquoi envisager une opération secondaire ?

Les objectifs de la rhinoplastie de révision sont :

  • Aspect du visage rajeuni
  • Remodelage du nez pour une apparence plus jeune et plus équilibrée.
  • Respiration améliorée par une septoplastie et par des greffes de cartilage.
  • Symétrie faciale améliorée
  • Suppression d’une obstruction nasale ou collapsus narinaire
  • Correction d’une pointe nasale tombante, ronde ou globuleuse, d’un nez tordu.
  • Confiance en soi accrue: elle revitalise l’apparence du visage et la forme du nez.
  • Amélioration de l’esthétique du nez et du visage

La restauration d’un nez endommagé par une intervention chirurgicale peur sembler d’une simplicité trompeuse. En réalité le défi médical est considérable.

La rhinoplastie secondaire est beaucoup plus complexe que l’opération initiale. Les composants osseux et les cellules cartilagineuses sont remodelées pour renforcer ou remplacer les structures effondrées, tordues ou même absentes.

Pour ces raisons, elle est considérée parmi les plus difficiles de toutes les interventions de chirurgie esthétique et réparatrice.

Combien coûte une deuxième opération ?

Intervention chirurgicalePrix
Rhinoplastie secondaire ou de révision A partir de 6000€

Le tarif dépend de la complexité de votre cas, de la nécessité de greffe de cartilage ou de reconstruction du nez.

Qui peut y avoir accès ?

Elle s’adresse à tous les patient(e)s qui ont bénéficié d’une première opération et qui souhaitent améliorer le résultat obtenu sur le plan esthétique ou pour mieux respirer (fonctionnel)

Lors de votre consultation, je vous expliquerai les bénéfices et les risques. Si la balance bénéfice risque n’est pas en votre faveur, je vous déconseillerai de vous faire opérer.

Quels sont les dangers d’une deuxième opération du nez ?

Comme toute intervention médicale et chirurgicale, il existe des risques qui sont rares en pratique mais doivent être cités et expliqués lors de votre consultation :

  • Saignement pendant l’intervention et post opératoire immédiat
  • Infection : notamment si greffe de cartilage
  • Résultat esthétique insuffisant en raison notamment d’une mauvaise cicatrisation
  • Cicatrisation pathologique sur des tissus cicatriciels

Les questions les plus souvent posées par les patients

Quelles sont les différences entre rhinoplastie primaire et secondaire ?

La rhinoplastie primaire est l’une des chirurgies plastiques du visage les plus populaires pour remodeler le nez :

  • Elle améliore l’esthétique du visage et la forme du nez
  • Elle permet de traiter un septum dévié et une déviation de la cloison nasale
  • Elle traite les problèmes respiratoires
  • Elle permet le traitement des défauts du nez ou de la peau du nez ( bec de corbin, bosse, pointe du nez tombante …)

On réalise une deuxième intervention lorsque la première n’est pas réussie :

  • Elle est plus longue que la première procédure.
  • Elle est plus complexe car il faut réparer les structures abimées par des résections excessives ( cartilage, os , muscle)
  • La période post opératoire est plus longue en raison du gonflement post opératoire.

Un traitement de révision nécessite un chirurgien plasticien spécialiste qui maîtrise les techniques chirurgicales nécessaires après échecs.

Pourquoi avoir recours à une rhinoplastie secondaire ?

Les patients y ont recours lorsqu’il existe des défauts esthétiques après une première intervention ratée ( bec de corbin, pointe tombante, nez trop creusé ) ou des défauts fonctionnels c’est à dire une difficulté à respirer non causée par une pathologie ORL.

Nécessite t’elle des greffes de cartilages ?

Une rhinoplastie secondaire réussie nécessite presque toujours des greffes de cartilage. Même les patients qui recherchent un nez plus petit et plus délicat peuvent nécessiter une greffe de cartilage à l’intérieur du nez.

Le corps humain a trois sources de cartilage de forme, de taille et de consistance différentes :

  • le cartilage du septum nasal ( cloison nasale)
  • la conque de l’oreille ou cartilage auriculaire
  • le cartilage costal pour les reconstructions complexes

Quels sont ses avantages et les inconvénients ?

Les avantages :

  • La chirurgie de révision nasale peut corriger à la fois des problèmes esthétiques comme une pointe nasale pincée, un dorsum fin ou une bosse nasale et des problèmes fonctionnels tels que des problèmes respiratoires.
  • C’est une procédure qui n’est pas trop douloureuse.
  • Un bon résultat peut créer plus d’équilibre dans les traits de votre visage et augmenter votre confiance en vous.
  • Toute cicatrice s’estompera et deviendra pratiquement impossible à détecter.

Les inconvénients :

  • Deux semaines d’arrêt de vos activités après une chirurgie nasale, en raison d’ecchymoses et d’oedème.
  • Il faudra au moins un an pour voir votre résultat final et, comme pour votre première opération le résultat peut ne pas être à la hauteur des résultats souhaités.
  • Elle est largement connue comme l’une des procédures de chirurgie plastique faciale les plus techniques et les plus difficiles à réaliser, nécessitant des techniques chirurgicales méticuleuses. 
  • La chirurgie de révision est coûteuse

Comment faire pour avoir un plus beau nez ?

Pour avoir un plus beau nez, il faut pouvoir bien analyser ce qui vous gêne avec votre nez actuel ( bosse, longueur du nez …) et définir un plan de traitement précis avec votre chirurgien esthétique.

Quand faire cette deuxième opération ?

Elle est conseillée si votre rhinoplastie ne vous a pas apporté satisfaction sur le plan esthétique, qu’il persiste des défauts et que vous ne respirez pas bien.

Est-ce pris en charge ?

Elle est prise en charge uniquement en cas de gêne respiratoire importante ou après un traumatisme.

Posez votre question

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Avez vous aimé cet article ?

Cliquez sur les étoiles pour donner une note

Note moyenne 5 / 5. Nombre de votes : 56

Pas de votes pour le moment, soyez le premier à voter.

Privacy Preferences
When you visit our website, it may store information through your browser from specific services, usually in form of cookies. Here you can change your privacy preferences. Please note that blocking some types of cookies may impact your experience on our website and the services we offer.