Chirurgie des tumeurs cutanées et des grains de beauté

5
(1)

tumeur de la peau

Definition d’une tumeur de la peau

Le terme tumeur de la peau regroupe à la fois les tumeurs bénignes et les tumeurs malignes.

Les tumeurs bénignes 

  • Tout d’abord les grains de beauté (naevus),
  • Ensuite les tumeurs graisseuses (lipomes)
  • Enfin les kystes (kystes sébacés, loupes du cuir chevelu).

Ces tumeurs ne présentent aucun caractère de gravité, et les seules raisons de les enlever sont soit un doute sur leur nature, soit une gêne liée à leur emplacement ou à leur taille (notamment une lésion de la peau qui grossit par exemple, lésion qui frotte les vêtements), soit une raison esthétique.

Les tumeurs malignes 

  • Tout d’abord les carcinomes basocellulaires
  • Ensuite les carcinomes épidermoïdes (ou spinocellulaires),
  • Enfin les mélanomes.

Traitement d’une lesion de la peau

Le principe de la chirurgie diffère selon qu’il s’agit d’une tumeur de la peau bénigne ou d’une tumeur maligne.

La tumeur bénigne est retirée sans biopsie préalable. Certaines tumeurs bénignes comme les lipomes peuvent nécessiter une échographie préalable lorsque leur taille est importante. Lorsqu’on retire une tumeur bénigne, il n’est pas nécessaire de prendre une marge de sécurité, et on passe au plus près des bords de la lésion afin d’obtenir le résultat le plus esthétique possible. La tumeur bénigne est ensuite envoyée au laboratoire pour une analyse anatomopathologique à titre de précaution.

A l’inverse, pour les tumeurs malignes, on réalise très fréquemment une biopsie. La biopsie consiste à retirer une petite « carotte » de tissu pour connaître la nature exacte de la tumeur et en déduire son traitement. Le résultat de la biopsie prend environ une dizaine de jours. On programme ensuite le retrait total de la lésion. On envoie la tumeur retirée pour analyse anatomopathologique, qui confirme que la tumeur a bien été retirée dans sa totalité.

Votre dossier sera présenté à une RCP (Réunion de Concertation Pluridisciplinaire) où sont présents des dermatologues, des anatomopathologistes, des oncologues et des chirurgiens ; cette réunion pourra ainsi décider collégialement du meilleur traitement pour vous.

Les Dr Pessis et Dr Abbou travaillent avec la RCP de l’hôpital Tenon (APHP).

Reconstruction après tumeur de la peau

tumeur de la peau

Tumeur de la peau

Lorsque la lésion est située sous la peau, la question ne se pose pas puisqu’après avoir enlevé la lésion sous-cutanée on referme la peau sur elle-même.

Si la lésion cutanée retirée est de petite taille, le trou (la perte de substance) laissée par l’exérèse de la lésion sera immédiatement suturée sur lui-même. La discrétion de la cicatrice sera favorisée par l’orientation de l’incision dans l’axe des plis naturels de la peau et par une technique de suture irréprochable.

Pour les lésions de plus grande taille ou situées à proximité d’une zone où on ne peut pas tirer la peau sous peine de la déformer (nez, oeil, etc), on ne peut pas réaliser d’exérèse – fermeture et on doit faire appel à un procédé de reconstruction.

Une fois que l’on a les résultats de l’analyse anatomopathologique (une dizaine de jours), et que l’on est sûr que tout a été enlevé, on peut faire appel à deux grandes catégories de techniques de reconstruction

  • La greffe de peau
  • Le lambeau

Le principe de la greffe de peau est de prendre de la peau sur une zone du corps où on a suffisamment de laxité . On suture ensuite cette greffe de peau sur la perte de substance. 

Le principe du lambeau est différent. Il s’agit de déplacer une zone de peau adjacente à la perte de substance pour la couvrir, par des techniques d’avancée, de transposition et de rotation. L’avantage est que l’on apporte une peau de pleine épaisseur avec un résultat cosmétique final de très bonne qualité. L’inconvénient est que le lambeau en lui-même laisse une cicatrice supplémentaire.

Ces deux techniques seront à discuter avec votre chirurgien.

Suites après traitement d’une tumeur de la peau

Les suites opératoires ne sont pas douloureuses. Des soins vous seront prescrits en fonction de la technique utilisée.

La cicatrice évoluera sur un an, et s’atténuera au fil du temps.

L’intervention peut être réalisée sous anesthésie locale, locale avec sédation ou générale en fonction de l’importance du geste.

Photos Avant Apres traitement d’une tumeur de la peau

tumeur de la peau
tumeur de la peau
tumeur de la peau
tumeur de la peau
tumeur de la peau
tumeur de la peau

Tarif du traitement des lesions de la peau

Interventions
Prix
Traitement chirurgical des lésions de la peauA partir de 300€

 

 

En chirurgie dermatologique, voici les autres traitements possibles :

  •  Retouche de cicactrices
  •  Problèmes de transpiration
  • Laser Urgotouch pour améliorer les cicatrices.

Avez vous aimé cet article ?

Cliquez sur les étoiles pour donner une note

Note moyenne 5 / 5. Nombre de votes : 1

Pas de votes pour le moment, soyez le premier à voter.

Posez votre question

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Privacy Preferences
When you visit our website, it may store information through your browser from specific services, usually in form of cookies. Here you can change your privacy preferences. Please note that blocking some types of cookies may impact your experience on our website and the services we offer.